La faim justifie les moyens

Lu cet article du Guardian sur une tendance émergente : le foodsharing.
Au lieu de mettre les restes à la poubelle, de bons samaritains gastronomes les offrent à de parfaits inconnus qui vivent dans leur voisinage.
C'est en tout cas l'objectif de l'appli LeftoverSwap qui met en relation des "leftovers givers" avec des "leftover takers".
Une idée qui va dans le sens d'une réduction du gaspillage alimentaire et qui s'inscrit dans une tendance plus large d'une consommation collaborative qui nourrit une économie du partage.